Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 23/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Edna, ou la voyageuse solitaire - CHAPITRE III

le Dim 23 Déc - 21:44
Tous les garçons de taverne ont pu la croiser. De temps à autre faire sa connaissance... certains ont essayé de l'aborder, d'autres n'ont pas eu le courage. Celui que vous abordez avait l'air de bien la connaître, ainsi vous décidez de l'écouter à vos heures perdues...



"Elle s’appelle Edna. Elle n'a pas de nom, ou du moins elle ne sait pas comment le dire.

Âgée de vingt trois ans, cette jolie jeune femme à l'apparence humaine vit actuellement à la clairière de Valbois, dans une auberge au préalable. Elle n'est pas très grande, ni très costaude. Du moins elle a ce qu'il faut où il le faut.

Personne ne la connaît vraiment... elle m'a dit qu'elle était née sur un autre continent, avec la guerre tout ça... je la crois même si ce ne sont que des foutaises au premier abord.

Je n'ai jamais cru dire cela un jour, mais pour une érudite je la trouve plutôt jolie. Ses yeux sont ronds de couleur châtaigne, irrésistibles si vous voulez mon avis. Quant à ses cheveux... c'est la partie qui me fait grincer des dents. Ils sont courts et bruns. Je parie que si elle les laissaient pousser, elle serait encore plus belle ! Mais bon, ça c'est mon avis, pas vrai ?

La plupart du temps, quand je la vois, elle a tout le temps le nez dans ses livres. Elle a l'air d'apprécier la lecture... j'ai penché un peu mon regard sur un de ces manuels. Dans mes souvenirs, il était marqué "grimoire des ordres néfastes". Au début, j'ai cru à un grimoire des forces occultes... puis elle m'a convaincu que cela lui enseignait l'art de la "magie du feu". Je lui ai demandé ce qu'elle est et elle m'a répondu "je suis une mage, ou une druidesse dans votre jargon". J'ai déjà entendu parler de ces druides qui utilisaient ce genre de sortilège au combat. Je lui porte toute ma confiance à ce sujet...

Autour d'un verre de vin, on a pas mal discuté elle et moi. De ce que j'ai ressenti, c'est quelqu'un de très intelligent et d'attentionné. Ce n'est malheureusement pas mon type de femme, les sages, mais à l'entendre parler elle sait beaucoup de choses sur la magie. Beaucoup plus que moi, en tout cas... mais c'est une bonne chose. La demoiselle est aussi timide, d'après les moments de blanc et ses joues toutes rouges. Adorable ! Mais je ressens aussi la méfiance dans l'éclat de ses yeux. Ce doit être une femme aux mille mystères... les femmes comme je les aime !

Pour ce qui est de son histoire, elle ne vient pas du coin. Elle voyage de temps à autre et fait souvent halte dans les auberges qu'elle rencontre. Une voyageuse ordinaire, me direz-vous. Elle vient de loin, très loin, et les traits sur son visage montre combien ses pérégrinations ont été comblés d'embûches.
Ce moment-là, les vapeurs lui montaient à la tête et commençait à devenir franche. J'ai alors commencé à lui poser des questions plus... personnelles.
Son père avait fait fortune dans la vente de mobilier, en particulier dans les chaises empaillées. Rien de particulier sur la mère, quoi qu'elle était souvent battue par le paternel à cause de son insubordination. Un frère, une sœur qu'elle n'a jamais connue. Une enfance plutôt malheureuse dans l'ensemble. Ce qui l'a aidée dans la vie ce sont ses études qu'elle a pu financer en piochant dans la fortune de ses parents. Elle m'a expliqué aussi que cela l'intéressait et que son investissement l'a fait décrocher son tout premier diplôme.
Puis, elle abandonna le foyer familial pour toujours. "Pour vivre une nouvelle vie", m'avait-t-elle dit. Après cela il était déjà tard. Je l'ai quittée de bonne foi... j'ai pourtant essayé de lui déposer un baiser mais elle m'a repoussé. L'amour ne doit pas être son fort, je le crains..."
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum