Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 232
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 20
Localisation : Ah ah !
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniques-acteon.forumactif.com

Chapitre II : La Seconde Guerre Noire

le Mar 6 Nov - 19:00

Le Clan des démons est libéré, plus rien n'a pu les arrêter, ni même Nimée, Toufik et Ethan, qui, ce-dernier, trouva la mort sur l'Île de Jotunheim.

Le désespoir s'était abattu et plus rien ne pouvait dès lors arrêter les Démons, plus rien ne pouvait se mettre entre eux et la destruction du Monde. Ethan était mort et Nimée, ainsi que Toufik, n'avaientt plus aucune raison de se battre. Ils avaient été manipulé par le Devin, Hassan.

Nimée parvint, à cause ou grâce au traumatisme causé par la mort d'Ethan, à gagner de nouveaux pouvoirs prenant l'aspect d'une énergie lumineuse et fabuleuse. Les deux héros restants ne savaient quoi faire et comment continuer.
C'est alors qu'Un Être de Lumière, une déité de la Lumière, tenta envers et contre tout de réanimer la flamme de l'espoir et ce, en osant même utiliser l'image d'Ethan pour convaincre ses amis que s'ils continuaient et qu'ils parvenaient à vaincre le Clan des Démons, celui-ci serait ramené à la vie.

C'est ainsi qu'une nouvelle aventure commença pour Nimée Sombreval et le Prince Toufik du Désert. Une quête qui les mena à remonter le temps, par le biais des êtres de lumière, pour empêcher la disparition d'un Druide de l'ancien temps : Allanon, qui, aurait eu des informations du temps de son vivant pour aider à vaincre les démons. Une quête, qui finalement, conduisit les héros à modifier la chronologie par erreur et à menacer leur propre existence.

Les combats contre le clan des démons continua, que se soit à travers le voyage dans le temps ou à travers le présent. Ils parvinrent cependant à revenir, séparément mais sûrement, après l'apparition d'un suppôt de Lyranna, la maîtresse démone qui tua Ethan qui qui semblait être celle qui tirait les ficelles depuis le début.
C'est là qu'Asta apparu, un garcon étrange qui rencontra Nimée alors que celle-ci voyageait avec Allanon pour trouver "L'Oracle", une Druide qui avait le don de prophétie. Elle annonça l'arrivée d'un garçon, en possession d'une chose démoniaque mais qui pourrait aider à vaincre le clan. Nimée le savait quand elle rencontra Asta quelques instants plus tard, aux prises avec des créatures faites de fumée, des cavaliers étranges que Nimée et Ethan avaient déjà rencontrés par le passé.

Asta était un Gardien, utilisateur du Codex Noir, une prison ancienne qui retenait un des neufs seigneurs du Pandémonium, Erilial.




Toufik était encore introuvable, perdu dans le temps. Cependant, Nimée le croyait mort et il fallait continuer, pour arrêter ce massacre et alors que Lyranna lançait un puissant sortilège couplé avec une malédiction pour asservir toutes les créatures occultes et leur ordonner de tuer les sorcières, Nimée et Asta, voyagèrent, ou furent conduit à Méandres, le village natal d'Ethan pour y mener une enquête qui mettait en évidence la disparition étrange de nombreux enfants. En réalité enlevés et dont la force de vie était absorbée par Arès, le maître de la Mort et d'un des cercles des enfers. Les deux protagonistes parvinrent à en refermer les portes après une étrange et glauque enquête dans une ancienne demeure, située à flanc de colline et dont tout le monde avait peur, du fait des événements macabres qui s'y étaient déroulés du temps ou Ethan n'était pas encore né et ou il a été révélé, que sa mère avait été une sorcière.

Ces Aventures forgèrent l'enfant et rendirent Nimée un peu plus mature à chaque jour mais la menace restait grande, une clan entier de démons, des milliers de créatures dont les pouvoirs, même minimes, surpassaient la magie. Nimée avait connaissance de ces problèmes et en quittant méandres, alors que les Chevaliers du temple, une armée sainte, les attaquaient, Nimée et Asta rencontrèrent un autre seigneur Chak'tun, qui cette fois, avait pris contrôle d'un peuple elfique et c'est à ce moment que Nimée se rendit compte que son sortilège de téléportation, non contrôlé et recherché, les avaient conduit sur l'autre continent, d'Asuun ; Plus sauvage, plus meurtrier. Une nouvelle affaire qui permetta à Asta de comprendre l'importance de son rôle de gardien et à Nimée, la portée de ses pouvoirs de lumière. Les problèmes étaient à chaque fois résolus sur le fil du rasoir mais une sorcière, apprentie-druide et un gardien novice ne pouvaient vaincre une armée pareille.




C'est en l'armée d'Ydris et en son nouveau Roi, Christopher, que les deux parvinrent à trouver de véritables alliés, même si la méfiance était encore bien trop présente dans le cœur des humains, autrefois persécuteurs des occultes et dont aujourd’hui, ils avaient reçu l'aide. Présents dans le gouffre des milles pointes, Nimée et Asta affrontèrent donc un détachement de l'armée des démons avec les humains, bataille qui leur sera victorieuse, parvenant à déjouer Circé, dorénavant esclave de Lyranna, qui recherchait "La Grande Bibliothèque" dont l'entrée, représenté par un miroir fût récupéré dans les combles de la forteresse et gardé par Asta.


Dernière édition par Alec_Knight le Jeu 3 Jan - 13:31, édité 6 fois
avatar
Admin
Messages : 232
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 20
Localisation : Ah ah !
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniques-acteon.forumactif.com

Chapitre II : La Seconde Guerre Noire Partie B

le Lun 12 Nov - 12:19
Cette bataille signa la fin des persécutions perpétrées envers le peuple des Sorcières par les Humains pendant de très nombreux siècles.




Les Milles Pointes avaient été vaillamment défendues, Nimée était devenue Conseillère du Roi et Asta, reconnu comme un preux et courageux guerrier. Cependant, quelque chose clochait et Nimée en avait la certitude après que Zeldris, prince et frère cadet du Roi Christopher, ait prévenu la jeune druide de se méfier du Roi, que celui-ci avait changer et qu'il agissait d'une façon bien trop étrange pour la normale..

Il a été découvert par la suite que le Roi lui-même, ainsi que plusieurs autres soldats, sous l'influence d'une malédiction supérieure, avaient orchestrés une embuscade à l'attention de "L'Enfant au Grimoire" pour l'amener à Lyranna. Fort heureusement, l'Opération fût mise à mal par Nimée, qui parvint à secourir Asta..
La surprise de Nimée fût d'autant plus totale lorsqu'elle fût malmenée par le suppôt de Lyranna, croisé quelques mois plutôt lors de leur voyage dans le passé, qui se sera avéré être Ethan lui-même, ramené d'entre les morts et sous l'emprise d'Arès, Maître des Morts et du Cinquième cercle des enfers. Un combat acharné qui ramena les deux anciens amis sur Jotunheim. Autant de violence entre les deux n'avait jamais été aussi frappante, un duel qui mènera finalement Nimée à tuer Ethan une seconde fois, l'amener de force à la paix qu'il méritait tant et dont les démons l'avait priver.

Une conclusion qui mènera Nimée à être rejetée par Helaina, la mère du héros décédé qui lui reprocha la mort de son fils adoptif.

C'est ainsi que Nimée, quitta les Milles Pointes, non par honte ou culpabilité mais pour appeler des sorcières à rejoindre le combat. Elle avait eu, quelques jours plutôt, l'information selon laquelle une congrégation formée tout récemment, avait trouver refuge sur l'île de Néfaria, prénommée "île des Damnés" que Nimée avait bien connu, l'ayant déjà explorer à la recherche d'un Lys de Cristal, ingrédient supérieur nécessaire à la création du Philtre qui mena Nimée, Toufik et Asta à rejoindre Jotunheim et finalement, aider à libérer malgré eux le clan des démons de leur sceau.
Alors que pendant ce temps, Asta rejoignait la cité sainte d'Haute-garde pour mettre à l'abri les survivants de l'armée et les réfugiés.




Une cité qui sera finalement le théâtre d'une longue et sombre bataille, opposant les Forces Occultes de Circé, toujours sous le contrôle des démons et les Humains d'Haute-garde, composés de l'armée d'Ydris et de l'armée des Chevaliers du temple. Cette longue bataille, dont la victoire sera assurée par les efforts de Barteus, le commandant de l'armée et Asta, le "Chevalier Noir" après de maintes attaques, perpétrés par une Liche, de nombreux lycans, striges et vampires mais également grâce à un dragon, ramené d'entre les morts par la magie noire de Circé.

C'est avec l'arrivée de Nimée que se termina la si longue bataille, elle et ses sorcières, qu'elle avait eu tout autant de mal à rallier à cause d'une matriarche peu compétente, Malkin. L'Apprentie-Druide et ses nouvelles alliées, attaquèrent la forteresse volante de Circé et même, si celles-ci s'étaient vues piéger par la Reine des sorcières, c'est avec l'arrivée de Barteus, Asta et Sévim, un nouvel allié, qu'ils parvinrent finalement à faire chuter la battisse en utilisant des gemmes vortex, amenant à la fin de Circé, grâce au sacrifice perpétré par Barteus pour empêcher à la sorcière de fuir.
Même si cette bataille signa la fin de la Reine des Sorcières, cela n'empêcha pas à Lyranna de se montrer et de téléporter le temple principal de la cité, dans lequel Nimée, Sévim et Asta, qui avait été gravement blessé lors de la bataille contre le dragon, s'étaient réfugiés après les conseils de Mephisto Pheles, un étrange démon qui souhaitait aider et sauver les mortels pour une raison inconnue. Cette venue inattendue permit à la Démone de récupérer le Miroir tant convoité mais également de frapper de désespoir et de colère, Nimée, en tuant le "Gardien" Bologh'nir, être artificiel crée par les druides pour protéger la porte de la Grande Bibliothèque.

Encore des jours après la fin de cet épisode, Nimée restait en colère contre Asta pour avoir voulu offrir, d’après les conseils et les visions de Mephisto Pheles, le Miroir et donc la Grande Bibliothèque. Et ce n'est pas la Cérémonie funèbre qui allait apaiser les tensions entre les deux personnages




Dernière édition par Alec_Knight le Ven 4 Jan - 23:25, édité 3 fois
avatar
Admin
Messages : 232
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 20
Localisation : Ah ah !
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniques-acteon.forumactif.com

Chapitre II : La Seconde Guerre Noire Partie C

le Ven 21 Déc - 0:31
Depuis la Bataille d'Haute-Garde, beaucoup de choses se sont produites. Nimée et Asta ont dû quitter le Roi et le campement, la guerre ouverte faisait rage. Alors que tous se mirent d'accord pour marcher vers Ydris, Nimée et Asta choisirent de quitter le Roi Christopher pour partir à la recherche d'Alliés. Nimée, à la suite de la bataille d'Haute-Garde, parvint à utiliser le Dématerialiseur, un objet récupéré dans l'enceinte de la Grande Bibliothèque pour retrouvé la trace des Druides par mégarde, prétendus morts et disparus depuis des années, les antiques Druides de Paranor avec l'aide D'Asta. Après cette expédition, les deux durent affronter la terrible "Nuit Éternelle"  déclenchée par Lyranna ainsi que le "Spectre", un assassin aux motivations floues qui parvint même à vaincre Asta, l'enlevant. Ce n'est qu'après 48h qu'il fût retrouvé par Nimée, orientée par Dame Leila qui lui appris un nouveau sortilège de localisation. Ils parvinrent à le retrouver après un certain temps et dépassèrent cette crise comme ils en avaient l'habitude.

Une fois les préparatifs achevés, les héros se rendirent compte de la montée en puissance d'un nouveau culte religieux, celui du Grand Dessein. Un culte approchant l'idéologie d'une force supérieure, une notion de Destin que beaucoup refusèrent, que ce soit le Commandant Tolomen ou même beaucoup d'autres soldats. Avec cette crise, Nimée fît la rencontre d'une ancienne alliée, Krystiana ; Reine des Vampires qui l'aida dans sa quête pour retrouver Asta.




Finalement, comme prévu, la grande quête d'alliés conduisit les protagonistes à se rendre au Royaume de Gill, régit pas le Roi Théodus Beckett. Une fois arrivés sur les terres, les trois "occultes" furent témoins d'une terre ravagée par le mal. La Grande Cité de Tyrande, capitale du Royaume était piégé sous un dôme et les démons grouillaient tout autour. Ils parvinrent heureusement à rallier Méandres, une ville bien connue de Nimée et d'Asta. Une fois mis au courant par les villageois, les protagonistes apprirent une terrible vérité. En échange d'un lourd tribut, celui que représentait la disparition des enfants dont Asta et Nimée avaient été charger  d'enquêter des mois avant, Méandres était protégé par le "Maître", un démon encore inconnu. Par la suite ils firent face à un étrange démon, armuré. En effet, dans leur quête de rejoindre le manoir de vacances du Roi, dans lequel il s'était retranché après l'étrange confinement de la capitale, ils rencontrèrent cet ennemi sur les falaises, ayant pour "ordre" de ne laisser passer aucune personne, devant isoler "Reflet-de-Brume". La druide, autant que le Gardien et le Seigneur-Vampire furent vaincu et subirent une cuisante défaite face à ce démon qui portait sur sa main un Crest, une magie perdue qui lui offrait le pouvoir de contrôler la gravité. Amusé, ce démon en armure profita de cette victoire pour finalement les laisser passer, en guise d'humiliation.

Après avoir retrouver le Roi, celui-ci les mit au courant de la situation, Tyrande n'était pas piégée mais protégée par la magie d'un artefact, crée par une Enchanteresse au service du Royaume. Malheureusement, celle-ci morte lors de l'invasion des démons ne pu offrir au Roi l'objet qui devait lui permettre de libérer sa cité. C'est une fois la situation expliquée que Nimée eu l'idée d'utiliser son pouvoir pour aller récupérer le dit artefact au fond des mers, qui engloutit le village qui subsistait en bas des montagnes et qui devait, selon les informations acquises, abriter l'artefact en question. Les deux parvinrent à fouiller le fond des océans en espérant trouver la clé de Tyrande mais c'était sans compter sur des Sirènes, qui sévissaient au plus profond des eaux sombres. Asta fût, à de nombreuses reprises, envoûté et même blessé par ces sorcières des mers, connues pour chasser les hommes de la surface et les noyer, avant de les dévorer. Il s'en sortit cependant avec de légères égratignures et tous, purent rejoindre Tyrande. Le Marché du Roi était clair, libérer son fils et sa femme de Tyrande, dans laquelle ils avaient été piégés par mégarde et Gill offrirait son soutien à Ydris lors de la guerre, alors même que son régent avait envoyer une missive déclarant la création du premier empire humain, gouverné par ses soins. L'Opération fût un succès en tout point. Alors que Krystiana disparue sans dire pourquoi, Asta et Nimée sauvèrent la baronne mais furent mis au courant de la mort du prince, ayant voulu protéger sa mère d'un démon de la Mort, particulièrement coriace qui obligea les deux héros à libérer leurs plus puissants pouvoirs. Nimée utilisa ses pouvoirs de lumière à son maximum alors qu'Asta libéra une nouvelle force venant de son Grimoire. Ensembles, Sacrements et Malédiction, ils parvinrent à éliminer la menace. Cependant, Asta perdit le contrôle et fuit la cité, tuant nombres de démons au passage...Nimée, seule et pourtant accompagnée de réfugiés et de la baronne, partie en direction de Reflet-de-brume. A ce même moment, le Manoir était attaqué par des légions de mort-vivants. Plus aucun doute n'était permis, ce maître qui agissait dans l'ombre était une fois de plus [Arès, le Seigneur démon du Cinquième Cercle et Maître des Morts, porteur de la malédiction de le Mort. Ce fût un choc lorsque finalement, celui-ci apparut sous les traits du chevalier-démon, qui avait précédemment, affronté et vaincu les héros sans grosse difficulté. De nouveau dans cette situation, Nimée serait morte si Asta n'était pas intervenu, métamorphosé en demi-démon, il parvint à repousser le Seigneur du Pandémonium et les deux parvinrent à le vaincre. Ses morts tombèrent et la victoire, acquise dans le feu, le sang et les larmes.

Plusieurs jours passèrent enfin. Asta, redevenu lui-même, utilisa le dématerialiseur pour aider les Gilléens à rejoindre le Campement d'Ydris, ce qu'ils firent tous. Ydris avait gagner son premier allié et cela devait continuer. Les héros prirent quelques jours de repos avant de se diriger vers Asuun pour rallier les Elfes du Soleil, déjà rencontrés des mois auparavant.




Une fois arrivés par le biais du Dématerialiseur, les deux atterrirent dans un village orque, le nouveau fléau qui ravageait les terres elfiques en même temps qu'une vague infime de démons. Sauvés par les Elfes du Soleil après une séance de torture, ils furent conduit au palais d'Eidoleen, reine des elfes qui les accueillit à bras ouvert. Sa réponse fût presque instantanée. Après tout, celle-ci avait une dette envers les deux humains. Malheureusement, c'est avec une habitude déconcertante qu'un problème survint. Eidoleen, nouvellement mère d'un bébé, perdit son enfant, enlevé par une étrange créature humanoïde et tentaculaire.

Une Enquête et le fameux mais bien utile sortilège de localisation servit à retrouver la trace supposée de l'enfant dans une mine désaffectée, non loin de la colonie des hommes, protégé par le royaume elfique. Cette mine ne laissa échapper aucun de ses secrets. Asta et Nimée se heurtèrent plusieurs fois à des culs-de-sac, jusqu'à tomber sur une porte de pierre. En vue d'une menace d'éboulement, les héros ne pouvaient en aucun cas forcer cette entrée. Ils durent attendre la nuit pour enfin trouver les responsables. Une secte noire, d'humains, conduit par un Elfe, Arkhon, celui qu'Asta suspectait de trahison et dont il avait mauvais pressentiment. En effet, l'Elfe était beau être le père de l'enfant, il avait bien d'autres plans à son encontre. En effet, ses fanatiques avaient pour plan de sacrifier l'enfant pour en faire le réceptacle de Chak'Thun, Seigneur du Neuvième cercle des enfers.
Ce pouvoir basé sur la folie et la peur permit au démon de prendre possession du corps de l'enfant. Il s'échappa lui-même de la caverne en laissant ses fidèles et les protagonistes sous la menace d'une grotte en perdition. Arkhon et Chak'thun en possession de l'enfant se rendirent chez les elfes pour les soumettre de nouveau. Après la débâcle de la caverne, l'humain et la druide contre-attaquèrent en rebroussant chemin vers la cité des elfes, témoins de la folie meurtrière de Chak'thun qui massacrait un à uns les soldats de la reine. Il ne restait à présent plus qu'elle fasse au démon et à son ancien amant. C'est lors d'une bataille acharnée et d'une manipulation de l'esprit de Nimée puis d'Asta, sous sa forme démoniaque, le combat fût des plus rudes. C'est cependant avec la magie sacrée de Nimée que tout se termina. "Lumen Histoire", la lumière qui chasse les ténèbres. Ce sortilège permit à Chak'thun d'être expulsé du corps de l'enfant et c'est ainsi qu'il fût libérer. Le démon, par le biais de sa défaite, tenta d'induire Asta en erreur en le faisant douter du futur, dans lequel il laissa apercevoir une mort certaine s'ils ne faisaient du démon un nouvel allié. Il hésita longuement avant de finalement le terrasser. Bien que les Hauts-Seigneurs du Pandémonium ne pouvaient être tués, cette victoire pouvait enfin offrir du repos aux elfes, leur permettant de rejoindre eux aussi l'armée d'Ydris et la Grande Alliance mise en place.

C'est sur cette note que se conclut la seconde étape visant à rechercher de nouveaux alliés.
avatar
Admin
Messages : 232
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 20
Localisation : Ah ah !
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniques-acteon.forumactif.com

Re: Chapitre II : La Seconde Guerre Noire

le Sam 5 Jan - 1:03
De nombreuses choses ont évolués depuis la crise chez les elfes, ceux-ci ont ralliés l'Alliance et pareillement, les nains, peuple fier se joignirent à la grande armée après que les anciens aient décidés de questionner la légitimité du Roi Imgil, actuel régent de Thaugad qui, consumé par la colère et son avarice faillit presque à libérer Pharendhall, un dragon ancien du temps de la première guerre noire. C'est avec l'Assistance du Thane et de leur sage "de pierre" que Nimée, Asta et Hanya, nouvelle arrivante du peuple célestien, parvinrent à reconsolider le sortilège qui devait mettre fin à la résurrection du dragon. Le Dragon ne fût néanmoins pas le seul obstacle qui retira du temps aux différents protagonistes. Les Clans de gobelins creusaient de nombreuses mines et parvinrent même à accéder à d'anciens souterrains et caveaux du peuple des fiers.


Alors que les protagonistes se battaient pour acquérir de nouveaux alliés, il était de même pour Toufik, ancien allié de Nimée qui parvint à retourner dans son pays pour y récupérer la place qui était la sienne, celle de légitime régent d'Uldum. C'est par le biais d'une vision de Mephisto Pheles que le Nain maudit pris la décision de retourner en ces terres natales pour se battre contre les différents émirs qui pillaient et détruisaient ce que sa famille avait créer.


De nouveau du côté de Thaugad, l'affaire de crise était résolue. Le Roi avait été "destitué" officieusement. Permettant aux protagonistes de compléter la mission qui était la leur, rallier les alliés en vue de la grande bataille à venir. C'est dans les plaines de glace qu'ils rencontrèrent Ambrose, un aventurier-chasseur qui ne tarda pas à disparaître lorsque les démons commencèrent à attaquer.
Une fois de retour non loin de Valbois, au campement des cinq armées, comprenant les hommes d'Ydris, de Gill, les Elfes du soleil ainsi que les Druides retrouvés et les Sorcières ralliés. Tous accueillirent la sixième armée à bras ouverts pour la bataille qui devait survenir. Cependant, la victoire était loin d'être acquise et les nouveau alliés du groupe formé par Nimée ne tardèrent pas à rencontrer de nombreux obstacles, celui du Codex Noir, porté par Asta qui s'avérait dévorer une partie de son énergie vitale lors de chaque invocation pour recouvrer sa force d'antan et se libérer des entraves crées de concert par les Êtres de lumières et Mephisto Pheles. Alors qu'Asta souffrait de ce manque, il finit par s'écrouler et resta de nombreuses heures inconscientes durant une nuit quelconque au camp et alors que Nimée et Hanya allaient pour le secourir, les deux furent frappés par le Codex, devenu fou, qui ne tarda pas à les aspirer entre ses pages. Piégées à l'intérieur du codex sans espoir de retour et ce, dans un environnement bien plus réel qu'elles n'auraient pu imaginer ( Une sombre forêt et un village entier, vidés de tout être.), les deux jeunes femmes n'avaient finalement pas d'autres choix que de s'en sortir seules. Ce qu'elles parvinrent à faire malgré Erilial, qui, ayant pris l'apparence d'Asta, tenta de fuir sa prison et de tuer ses deux adversaires. La Situation s'apaisa finalement lorsque Mephisto intervint pour verrouiller le grimoire une nouvelle fois.
Alors que les préparatifs pour la bataille étaient finalisés du côté des différents dirigeants, Nimée, Asta, Hanya et Khalil, qui revint finalement sur Feren après avoir reconquit les terres, se préparèrent également. Ils furent rejoints par Edna, une Sorcière solitaire qui avait été faite prisonnière par les nains à Thaugad.


C'est seulement quelques jours après ces retours que le groupe finit par partir vers la capitale, passant par les anciennes catacombes qui étaient aux mains de Circé, mère de Nimée et qui parcouraient toute la cité. La-bas, ils retrouvèrent Orphée, la sœur de Circé transformée par la corruption des démons ainsi que l'ancien seigneur des vampires, Friedrich. Alors que les combattants cherchaient à retrouver la surface, ils ne furent pas surpris de se rendre compte que les armées mortelles étaient enfin arrivés à Ydris. Le combat avait débuter.



C'est une fois à la surface que la bataille commença réellement pour le groupe des conquérants. La ville était véritablement devenu un champ de bataille, le feu et le sol tachaient le sol brisé de la capitale des hommes. Les démons et les différents membres de l'alliance des mortels se battaient, se frappaient et s’entre-tuaient. La ville avait été mise à feu et à sang, la destruction frappait sans aucune délicatesse et de larges nuées de fumée noire s'échappaient des différents toits et quartiers de la ville. Même après la fin de cette guerre, il faudra du temps à Ydris pour se relever d'une telle débâcle.


Les différents protagonistes se battirent contre de nombreux démons et lieutenants de l'armée avant de finalement rejoindre le Palais du Roi, dans lesquels les différents sauveurs d'Acteon furent invités par Mephistroth lui-même. Ayant capturé le Roi de Gill qui avait été capturé après la perte d'un quartier, Asta, Nimée et Hanya furent contraints d'obéir au Maître de l'Asservissement sans qu'ils aient la possibilité de pouvoir se battre contre lui ou de lui opposer résistance. Le fait est que sa malédiction était d'un niveau tout à fait supérieure à la magie des autres démons. C'est cependant avec espoir que Mephistroth fût mis à terre, vaincu et détruit en partie par une puissance supérieure, une puissance issu du ciel qui venait directement des Êtres de lumières qui décidèrent finalement de participer au combat. Cette courte victoire permit au Roi de Gill de reprendre le contrôle de son corps, ainsi qu'à Nimée, Hanya et Asta. Alors que le Roi Théodus expliquait l'absence de Lyranna, le fait qu'elle avait quittée le Palais pour rejoindre la "porte" qui devait la mener à la Pierre Absolue.
"Le cimetière saint, sous les Terres de Lumière". C'était exactement ce que le Roi leur donna comme dernière information avant de subitement se suicider de violents et plusieurs coups de poignards dans son propre corps. Mephistroth était réveillé de nouveau et parvenait à se mouvoir malgré les énergies des Êtres de lumière à son encontre.

Ils fuirent alors qu'ils ne leur restaient que quelques minutes avant d'être de nouveau frappés par la malédiction d'Asservissement, ils sautèrent des jardins du palais pour rejoindre le lac.


Groupés et tous encore en vie malgré la fatigue, ils parvinrent à rejoindre la cathédrale, dont les caveaux étaient finalement la clé. Le "Cimetière Saint". Sauvés quelques instants auparavant par un Être de Lumière à qui il ne fallut que quelques secondes pour supprimer ses opposants, ils rejoignirent la grande église, aidés par Leila et les frères Lucis, le roi et le prince. Tous trouvèrent la porte dans les sous-sols et c'est avec l'aide de Leila qu'ils parvinrent à ouvrir la dite porte et finalement, à s’engouffrer dans un autre univers.


Une fois la porte passé, les quatre héros arrivèrent dans un lieu à la fois féerique et mystérieux, une île à l'architecture bien connues d'anciennes ruines druidiques, qui flottait au dessus de l'eau, sous une nuit étoilée éternelle. A l'entrée, des démons figés, morts. Ils rencontrèrent une gardienne qui les laissa passer et fouler le sol de "l'île" sur laquelle ils remarquèrent différents orbes de couleurs : Une verte, une rouge, une jaune et une violette, dont ils ne comprenaient pas véritablement la signification. Une fois arrivés au temple principal, ils rencontrèrent de nouveau la gardienne qui finit par les soumettre à une épreuve, une énigme qui ne tarda pas à diviser le groupe tout entier :

Ombre est la Destruction
Émeraude est la Vie
Saphir est le Druide
Or est la Lumière
Rouge est le Traitre

Je détruit tout : os, chair et existence.
Jamais je ne me repose car je suis infini.
Ni l'acier des armes, ni la roche des montagnes ne me résistent.
Dévoreur sans fin, mon appétit n'a pas de limite.


Grâce à l'intuition portée par Hanya et Nimée, les différents protagonistes parvinrent à relier la présence des différents orbes colorées à leur signification première. C'est seulement après la résolution de l'énigme en grande partie par Nimée que Lyranna finit par apparaître. Alors qu'elle menait ses adversaires pendant tout leur affrontement, le Roi Lucis, dans un élan de courage, tenta finalement de s'interposer. Il fût cependant vaincu, tué par la démone qui parvint à lui donner la mort d'un seul et unique geste de la main. Malgré tout les efforts portés par Nimée et les autres, tous furent vaincus et Lyranna parvint alors à s'échapper, prenant avec elle la Pierre Absolu, l'artefact tant convoité. Son unique et seul but enfin révélé, supprimer la magie d'Acteon pour enfin accéder à la suprématie qu'elle tentait de s'approprier. Avant de s'enfuir et ce, malgré l'inconscience d'Asta, Son épée la plus légère, celle ayant la capacité de le téléporter traversa le portail de Lyranna en même temps que celle-ci. Le portail spatial crée par la démone se referma alors qu'un silence morbide s'installa au sanctuaire, qui commençait à s'effondrer. Son trésor volé.


Réveillés par Leila dans un sanctuaire qui s'effrondrait, les héros fuirent en direction de la porte et parvinrent à revenir dans le monde des Hommes. C'est avec l'aide de l'Epée d'Asta, ayant la capacité de voyager sur les distances, qu'ils parvinrent à rejoindre Lyranna sur le "Pic de Paranor", ancien lieu sacré ou s'était établie la première alliance entre les hommes, les druides et les Êtres de lumière lors de la Première Guerre Noire. C'est lors de ce combat titanesque que fût décidé le destin du Monde. Au départ meneurs du combat qui les opposait à Lyranna, les différents protagonistes en la personne de Hanya, Nimée, Khlail et Asta commencèrent à perdre l'avantage au moment ou la magie commença à disparaitre. La grande stratégie de Lyranna visant à la supprimer pour asseoir sa domination fonctionnait. Le sang et la sueur coulait alors que le dernier espoir des Races mortelles, incarné par ces protagonistes tentait désespérément de vaincre la Démone. C'est grâce à un sortilège de Nimée, visant à drainer l'énergie magique aux alentours que tout se finalisa, permettant la création du barrière pour protéger Asta qui, de son épée "anti-magie", tentait de briser la pierre. Il y parvint finalement alors que la Druide pliait devant les forces conjugués de Lyranna et de l'énergie magique concentrée autour de la pierre, qui faisait disparaitre la magie d'Acteon. Lyranna fût mise à mal par Khalil, qui parvint à lui trancher la main, lui rendant la somme de l'énergie démoniaque qu'elle concentrait pour détruire la Druide à bout de souffle.(modifié)
La pierre fût finalement détruite et de cette destruction s'en suivit une répulsion de toute l'énergie contenue sous la forme de fortes ondes de choc et d'une anomalie magique d'une ampleur inimaginable. Asta, directement frappé par l'explosion s'écroula, ne respirant plus. Son oeil droit, touché par un éclat de la pierre, lui avait laisser une cicatrice qui traversait sa paupière verticalement. Il ne fallut que peu de temps aux derniers héros, Nimée et Khalil, pour comprendre qu'ils ne pourraient rien faire. Intuition qui fût avérée par Mephisto Pheles qui les félicitèrent avant de disparaitre. Alors que l'énergie instable de la pierre prenait du terrain, ils observaient une dernière fois le Monde depuis la terrasse, que l'onde de choc les atteignirent, les soufflant sous une lumière aveuglante.

Contenu sponsorisé

Re: Chapitre II : La Seconde Guerre Noire

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum