Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 232
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 20
Localisation : Ah ah !
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniques-acteon.forumactif.com

Les Hybrides

le Jeu 30 Aoû - 1:28
Demi-Elfes

Depuis toujours, les elfes suscitent la convoitise chez les autres races. Leur espérance de vie impressionnante et leur grâce naturelle ont contribué à provoquer l’admiration ou l’envie chez leurs voisins. Mais parmi toutes leurs particularités, c’est avant tout leur beauté qui a conquis leurs compagnons humains.

De temps en temps, ces sentiments réciproques mènent à des relations amoureuses. Ces amourettes sont généralement courtes, même selon les critères humains, mais elles débouchent souvent sur la naissance de demi-elfes, des individus qui descendent de deux cultures différentes mais n’appartiennent ni à l’une ni à l’autre. Les demi-elfes peuvent procréer ensemble mais même les « sang pur » ainsi créés sont considérés comme des bâtards tant par les humains que par les elfes.
Les demi-elfes sont les orphelins de la société, des individus à la fois charismatiques et passionnés mais qui ne se sentent chez eux nulle part. De nombreux demi-elfes cherchent le bonheur en poursuivant des quêtes spirituelles, et d’autres encore baissent les bras et se résignent à vivre en ermites dans les contrées sauvages ou en misanthropes subsistant jour après jour en profitant des autres.

On trouve chez les demi-elfes des apparences aussi variées que chez leurs parents humains et elfes, avec toutes les teintes imaginables de cheveux, d’yeux et de peau, mais ils semblent tous dotés d’une allure gracieuse de manière innée. Les talents particuliers des demi-elfes varient également beaucoup d’un individu à un autre en fonction de leur éducation, de leur lignage, de leur force de caractère et de la manière dont ils appréhendent leur nature duale. Certains demi-elfes possèdent des traits raciaux bien différents de ceux qu’on trouve normalement chez les individus de cette race.

Même si on trouve de nombreux demi-elfes parmi les aventuriers et les voyageurs, ils sont très rares dans la plupart des régions du monde : les rencontres entre humains et elfes suscitent plus souvent la consternation que des sentiments romantiques chez chacune de ces deux races. Certains demi-elfes se retrouvent dans des familles où ils sont chéris, mais cela est plutôt rare. Le plus souvent, on les évite et on les voit comme l’incarnation d’une honte lourde à porter.

Les demi-elfes sont plus grands que les humains mais plus petits que les elfes. Ils héritent de la silhouette élancée et de la beauté de leur parent elfe mais empruntent la couleur de peau de leur parent humain. Leurs oreilles sont pointues, comme celles des elfes, mais de manière moins prononcée, avec un arrondi plus fort. La coloration de leurs yeux, qui sont semblables à ceux des humains, varie sur un large spectre de couleurs exotiques.

Demi-Orques

Les demi-orques sont des monstres dont l’existence tragique est une conséquence d’actes pervers ou violents – ou, du moins, c’est ce que les autres races pensent d’eux. Il est vrai que les demi-orques ne sont que rarement le produit d’unions basées sur l’amour. C’est sans doute pour cela qu’ils sont forcés de grandir et de s’endurcir rapidement en combattant sans cesse pour se défendre ou pour se faire un nom. Malgré la crainte, la méfiance et les insultes qu’ils inspirent, les demi-orques parviennent toujours à surprendre leurs détracteurs en accomplissant de grands exploits ou en faisant preuve d’une sagesse insoupçonnée. Parfois, cependant, ils se contentent de la solution la plus simple : frapper.

es demi-orques vivent généralement en marge de la société. Ces individus d’apparence bestiale et traditionnellement craints par les autres races tendent à être entêtés et à chercher sans cesse à prouver leur valeur. Certains espèrent montrer qu’ils ne ressemblent pas à leurs cousins sauvages, les orques, et s’efforcent de développer les meilleurs côtés de leur personnalité, alors que d’autres laissent libre cours à leur héritage monstrueux et à leur férocité lors des combats. Dans tous les cas, la majorité des demi-orques recherchent avant tout le respect, que celui-ci soit donné librement ou arraché par la force.

Considérés comme des bâtards par les humains et des mauviettes par les orques, les demi-orques découvrent dès leur naissance des sentiments tels que l’amertume ou le brûlant désir de résister et de surmonter les obstacles. La taille et la force physique des demi-orques en font des créatures puissantes, une puissance qui, selon les individus, peut être mise au service du bien ou du mal.

Quel que soit leur sexe, les demi-orques mesurent entre un mètre quatre-vingts et deux mètres dix, possèdent une musculature puissante et arborent une peau verdâtre ou grisâtre. Leurs canines sont généralement si longues qu’elles sortent de leur bouche et ressemblent à des défenses animales. Cette particularité physique, combinée avec d’épais sourcils et des oreilles légèrement pointues, leur donne l’apparence bestiale pour laquelle leur race est réputée. Les demi-orques sont impressionnants mais bien peu de gens les qualifient de beaux.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum